Accueil > Recherche > Équipes & Axes de Recherche > ARN messagers et ARN régulateurs bactériens - P. Romby

ARN messagers et ARN régulateurs bactériens - P. Romby


Les bactéries, organismes versatiles, exercent un impact sur l’écosystème et pour certaines d’entre elles, représentent un enjeu de santé publique, à cause des infections nosocomiales et de l’émergence de résistances multiples aux antibiotiques. Ces bactéries utilisent diverses stratégies pour adapter rapidement leur croissance aux signaux extérieurs, ou en réponse à divers stress et changements de l’environnement. Le développement des techniques de séquençage haut-débit réalisé sur diverses bactéries (pathogènes ou non) a révolutionné notre façon d’appréhender un génome bactérien et a révélé des aspects inattendus de l’organisation génomique. Ainsi, une grande partie du génome bactérien est transcrite générant un nombre insoupçonné de multiples classes d’ARN de tailles et de structures diverses. Les ARN non codants (ARNnc) et les régions non traduites des ARNm sont des acteurs clés de la régulation au niveau post-transcriptionnel dont l’impact sur la physiologie de la bactérie et sur la virulence a été longtemps sous-estimé. Notre défi est d’obtenir une vision globale et intégrée de la régulation post-transcriptionnelle de l’expression des gènes et des liens imbriqués entre les régulateurs qui agissent au niveau transcriptionnel et post-transcriptionnel dans deux bactéries modèles, Escherichia coli et Staphylococcus aureus. Deux axes principaux sont actuellement développés :

  • l’initiation de la traduction des ARNm structurés et son contrôle chez E. coli et S. aureus ;
  • les ARN régulateurs de S. aureus : fonction, mécanisme d’action et réseaux de régulation.

Nos travaux bénéficient du soutien de divers contrats ANR, FRM et l’équipe est partenaire du consortium NetRNA labellisé Laboratoire d’Excellence (LabEx) Investissement d’Avenir.

Cette rubrique ne contient aucun article.