Accueil > A la Une

Le labo ARN et le LabEx NetRNA soutiennent l’équipe iGEM Strasbourg 2019

par lioudmila - publié le , mis à jour le

Une quinzaine d’étudiants de l’Unistra se sont lancés dans l’aventure International Genetic Engineering Machine (iGEM) 2019, un concours de projets de biologie de synthèse. Objectif : les rencontres iGEM à Boston fin octobre...

Regroupés dans l’association iGEM Strasbourg 2019, ils planchent sur un kit de détection d’allergènes alimentaires basé sur la technologie du triple hybride avec le soutien financier du laboratoire ARN et du LabEx NetRNA et encadrés par six enseignants-chercheurs dont Carine Meignin et Michaël Ryckelynck de l’IBMC.

Après une phase de réflexion/conception en décembre-janvier, puis au printemps l’organisation et la planification du projet sur trois ans, ils sont passés à la phase expérimentale depuis le mois de juin avec des tests en laboratoires. L’objectif est de présenté le projet à Boston fin octobre et d’y créer un maximum de buzz (traduction : attirer l’attention !).

Tout en travaillant à leur projet, les étudiants organisent des visites dans les écoles, des tables rondes pour faire découvrir plus largement la biologie de synthèse. Il est possible de soutenir très concrètement l’équipe d’iGEM Strasbourg 2019 et son voyage à Boston en participant à sa compagne de crowdfunding.

Retrouvez toute l’actu d’iGEM Strasbourg 2019 sur Facebook et Twitter.

La plaquette de présentation d’iGEM Strasbourg 2019 (PDF).

L’objectif de l’équipe iGEM Strasbourg 2019 : développer un kit de détection par fluorescence des allergènes alimentaires basé sur la technologie du triple-hybride.