Accueil > A la Une

Les ARN manchots d’animaux sans patte

par lioudmila - publié le

En 2015, une collaboration franco-allemande entre équipes de Strasbourg (ARN, CNRS) et de Leipzig conduisait à la découverte des plus courtes séquences d’ARN de transfert (ARNt) jamais décrites dans le génome mitochondrial de nématodes. Se posait alors la question de l’origine et de la fonctionnalité de ces ARNt minimalistes lors de la synthèse protéique dont ils sont des acteurs clé. Grâce à cette étude structurale intégrée publiée dans Nucleic Acids Research, les mêmes chercheurs montrent que des ARNt ayant perdu deux de leurs quatre bras conservent un repliement tridimensionnel (3D) semblable à celui d’ARNt classiques.

En savoir plus
Actualité INSB
CNRS Hebdo

Contact : Claude Sauter