Accueil > A la Une

Traduction des histones : un démarrage express en mode procaryotique

par lioudmila - publié le

Des chercheurs de l’équipe de Gilbert Eriani (Unité ARN), en collaboration avec celle de Bruno Klaholtz (IGBMC), révèlent l’existence d’un processus non-canonique de démarrage de la traduction des protéines chez les eucaryotes. Caractérisée chez l’ARN messager de l’histone H4, cette variante sans étape de « scanning », est responsable d’une très grande efficacité de la traduction et laisse entrevoir des possibilités d’applications pour l’amélioration des vecteurs d’expression eucaryotiques. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Communications.

En savoir plus

Communiqué de Presse CNRS-INSB

Contact Gilbert Eriani